vendredi 12 mars 2010

Méli-Mélo

Plusieurs personnes m'ont déjà demandé quelle langue on parle, ici, et quelle langue j'ai l'habitude de parler avec Brian et ma belle famille, ou avec mes collègues... Eh bien, il faut avouer qu'il est assez compliqué de répondre à la première question, si on veut être précis...

En tant qu'amoureuse des langues, c'est un sujet qui me passionne... laissez-moi essayer de vous brosser un petit tableau tout cela.

Pour commencer, on parle le créole. C'est la langue de tous les jours, la langue que tout le monde parle, que tout le monde comprend, si on excepte quelques expatriés. C'est la langue maternelle de la plus grande partie de la population.

Mais la plupart des hindous parlent aussi le bhojpuri, une langue d'origine indienne. C'est la langue qu'ils parlent à la maison, même s'ils parlent le créole tout aussi bien.

Ajoutons à cela quelques autres langues indiennes, le chinois (quel chinois ? A vrai dire, je ne sais pas), l'anglais (pour les expat' britanniques), le français (pour les Blancs Mauriciens et les expat' français), et on a à peu près fait le tour des langues maternelles.

La suite est encore plus compliquée... Accrochez-vous !

A l'école, le programme et les manuels sont en anglais (sauf bien sûr pour les cours de français). Les enfants apprennent donc depuis tout petits deux langues étrangères : le français, qui est facilement compris lorsqu'on a le créole comme langue maternelle, mais très compliquée à maîtriser, et l'anglais, qu'il faut absolument comprendre si l'on veut réussir dans les autres matières. Les profs parlent donc en anglais, mais parfois aussi en créole. Maintenant, c'est même obligatoire d'utiliser le créole comme médium (d'après le ptit frère de Brian), pour s'assurer que tout le monde comprenne.

Des débats sont en cours pour savoir s'il faut instituer le créole comme sujet. Je suis tout à fait pour ! Il est temps d'arrêter de dénigrer cette langue... Bref, je m'éloigne un peu du sujet.

Dans l'administration, c'est aussi l'anglais qui est utilisé. Même si les politiciens s'adressent souvent en créole à la population, tous les documents officiels sont en anglais.

Par contre, dans les banques par exemple, les gens préfèrent en général s'adresser en français à la personne derrière le guichet. Cette langue a un statut plus élevé que le créole, qui n'est guère utilisé dans les contextes formels. Mais on préfère le français à l'anglais, car c'est tout de même plus proche de sa langue maternelle.

Au travail, la situation paraît presque irréaliste lorsqu'on n'est pas habitué. Mes collègues, entre elles (je dis elles, car ce sont principalement des filles !), parlent créole. Logique, c'est la langue de tout le monde. Il est toutefois émaillé de mots anglais. Par contre, lorsqu'elles répondent en téléphone, c'est généralement le français qui est utilisé, surtout avec un interlocuteur inconnu. Et heureusement pour moi, parce que les conversations en créole au téléphone, ce n'est pas encore pour moi, trop timide. Par contre, lorsqu'il s'agit d'envoyer un mail, on le fait généralement... En anglais !

Bref, mon tableau général ressemble sans doute plus à du pointillisme qu'à une oeuvre d'art classique, mais ça vous donne une idée du méli-mélo que c'est ici ;)

3 commentaires:

Mam a dit…

Huhuhu, c'est très intéressant tout ça! Et toi, tu jongles aussi avec toutes ces langues maintenant ou tu utilises toujours le français de préférence ?

Laf a dit…

palpitant! Et tu comprend bien le créole? (lorsque je pense à "créole", ca me fait tjrs penser à une certaine "très chère" camarade de classe qu'on avait... ;) )

Cara a dit…

(Pfiou, j'avais déjà écrit un commentaire, mais il s'est volatilisé... Je recommence : )

Moi, j'utilise surtout le français, j'suis trop timide pour oser parler créole avec tout le monde :/ Mais avec Brian je parle bcp créole ! Enfin, des fois je finis mon histoire en français pour aller plus vite ;p