lundi 15 septembre 2014

To be or not to be... a mum

Bon. Le mois prochain, promis, je serai à l'heure. Je me reprends en mains, je me ressaisis.

Aujourd'hui, avec un peu de retard, voici ma photo du mois, sur le beau mais difficile thème : "To be or not to be".

Je ne me lancerai pas dans une dissertation philosophique compliquée, encore moins dans une analyse de l’œuvre de Shakespeare. Je me contenterai d'un petit clin d’œil : Être ou ne pas être... une maman ! Loin de faire partie des plus organisées ni des mieux équipées, je transporte toutefois toujours un petit matériel quand je me déplace avec mes deux loustics...

Voilà donc, sur une photo, le contenu habituel du sac à langer que je trimballe avec moi :


Et pour voir les illustration des autres participants sur ce thème, c'est par ici :


Les bonheurs d'Anne & Alex, Zaza, Xoliv', Gizeh, Homeos-tasie, Eva INside-EXpat, Lyonelk, Christophe, Lucile et Rod, Salon de Thé, Photo Tuto, Fanfan Raccoon, Yvette la Chouette, Mahlyn, Pixeline, magda627, Cécile Atch'oum, Tataflo, Isa ToutSimplement, Bestofava, Renepaulhenry, La Nantaise à Paris, Milla la galerie, Cricriyom from Paris, Guillaume, Pilisi, Autour de Cia, Akaieric, Lau* des montagnes, BiGBuGS, Nie, Maria Graphia, Louisianne, princesse Emalia, Testinaute, Ava, Les Filles du Web, La Dum, La Fille de l'Air, Marie, Laurie, Alice Wonderland, Céline in Paris, Elsa, Nicky, Krn, Sylvie, El Padawan, Arwen, Rythme Indigo, Blue Edel, Ann, Claire's Blog, Sephiraph, KK-huète En Bretannie, Agathe, Agnès, MissCarole, Lavandine, Champagne, Anne, MauriceMonAmour, A'icha, Cécile - Une quadra, Dame Skarlette, Lavandine83, Vanilla, Blogoth67, Brindille, Josiane, Morgane Byloos Photography, Galinette, Cara, Aude, Sandrine, Giselle 43, Nanouk, Mimireliton, A chaque jour sa photo, François le Niçois, Laulinea, Alban, La Berlinoise, Frédéric, Thalie, DelphineF, Laurent Nicolas, Philae, Chat bleu, Isa de fromSide2Side, CetO, Gilsoub, Julia, Crearine, Agrippine, Tuxana, Mamysoren, E, Alexinparis, Isaquarel, Marmotte

vendredi 12 septembre 2014

Paroles de Bibou (13)

Bibou, tu causes, tu nous impressionnes, tu nous énerves, tu nous émerveilles... Certaines de ces paroles sont déjà assez anciennes, mais les voilà :
  • Le Bibou nous parle du jour où il sera "de nouveau un bébé" (ne me demandez pas d'où ça sort...) On lui explique qu'il n'en sera plus un, qu'il va continuer à grandir...
    - Mais quand j'aurai 10 ans, je vais de nouveau petidir.
  • Drôle de subjonctif :
    - On va à la place de jeux, Bibou ?
    - Non.
    - Ah non ? Nous on y va, et toi tu restes là ?
    - Moi ze n'ai pas envie que vous aille à la place de jeux
    .
  • Le Bibou, en désignant son petit frère :
    - Maman, c'est ce truc qui était dans ton ventre !
    Heu... c'est cela, oui, Bibou...

  • Le Bibou est dans son bain, quand je l'entends dire :
    - L'après-demain d'avant-hier, il y a un adulte qui est venu dans mon bain.
    (Après questionnements, il s'agissait de sa tante... qui en effet avait pris un bain avec lui, en maillot de bain bien sûr.)
  • Après l'avoir grondé, avoir crié (y a des fois où il me pousse à bout !), je fais des câlins au Bibou, qui me fait des bisous.
    Bibou : Mais toi tu m'aimes même si je suis cassé ?
    Moi : Mais tu n'es pas cassé, mon Bibou...
    Bibou : Non mais tu m'aimerais même si je serais cassé ?
    Oh là là, c'est la première fois qu'il me disait quelque chose comme ça... Bien sûr que que je t'aimerai toujours, mon Bibou d'amour à moi.

jeudi 11 septembre 2014

Voyage dans le temps

Pendant une après-midi, un voyage dans le temps...


Dans un vieux bourg datant du Moyen-Âge, des artisans aux techniques ancestrales...



...d’étonnantes grillades... drôlement bonnes, j'ai goûté...


...et des animaux surprenants.


C'étaient les Médiévales du vieux bourg du Landeron, tout à côté de chez nous.


En plus des différents stands dans les rues du bourg, une arène avait été aménagée.


Le décor faisait un peu carton pâte, certes...


...mais le spectacle auquel nous avons assisté était très réussi.


Une histoire de duc ou de comte, je ne sais plus très bien,


de preux chevaliers, de vils félons...


...qui se livrent à des joutes médiévales comme on en voit dans les films.


Après moult rebondissements, la traîtrise des « méchants »...


...le « gentil » finit par remporter le tournoi...


...et le cœur de sa belle.

Ah, que j'aime ce genre de voyages... dans le temps.

lundi 8 septembre 2014

En forêt

Annonce de l'automne

En ce moment, j'oscille entre les jours où j'ai la flemme de tout et où je traine en pyjama et ceux où j'ai un sursaut d'énergie et où je me mets à ranger et nettoyer la maison. J'avoue, il y a eu une époque où il y avait un peu plus des premiers... d'où mon absence prolongée d'ici.

Reflets

Du coup, j'ai essayé de me lancer des défis. Enfin, un défi. Un seul de réussi, en tout cas. Un défi photo. Il y a quelques jours, j'ai profité d'une sortie avec mes deux minis pour mitrailler un peu. Mon objectif était de faire une centaine de photos, et d'en avoir à la fin dix de potables à présenter ici.

Splitch, splatch, splotch !

J'ai fait environ 80 photos. Pas mal, quand en même temps on doit empêcher un gamin de trois ans de se tremper intégralement en sautant dans les flaques et pousser une grosse poussette dans laquelle un Tout-Petit peine à s'endormir. Il y en a plus de dix qui me plaisent bien, mais j'ai essayé de faire une sélection des meilleures. Les huit meilleures, un dixième de ce que j'ai photographié.

Étoile végétale

L'idée était qu'avec les photos que je montrerais, on puisse avoir un aperçu du lieu où nous nous étions rendus, de l'ambiance, des détails... sans que j'aie besoin de le raconter. Un petit reportage-photo, en somme.

Dors mon bébé, dors

J'ai essayé des plans larges et d'autres plus serrés, j'ai changé d'objectif de temps en temps, pour tantôt zoomer sur mon Bibou qui se sauvait, tantôt prendre une plante en gros plan ou encore faire un plan plus large qui montre le décor, magnifique malgré la pluie...

Voyez-vous le "papillon" ?

Puis j'ai sélectionné des photos assez différentes les unes des autres, pour éviter d'avoir des doublons, éviter de lasser.

Le petit Poucet

Alors, qu'en pensez-vous ?

Gouttes de pluie

samedi 23 août 2014

Tout-Petit qui grandit

Six kilos trois cent quatre-vingt pour soixante centimètres, il est bien loin, mon poids-plume qui ne pesait même pas trois kilos à la naissance. Son premier vaccin a été fait hier, tout va bien, tout est facile avec lui. C'est fou comme nous vivons quelque chose de complétement différent avec lui que ce que nous avions vécu avec le premier...

Une belle guirlande bien jolie à regarder...

Quand le Bibou est né, on le voyait comme un petit être tout fragile, si fragile qu'on avait toujours peur pour lui. On vérifiait dans son berceau qu'il respirait toujours, on ne le posait jamais avant qu'il n'ait fait son rototo, et seulement s'il dormait complètement. On se ruait vers lui dès qu'il se mettait à grogner. Je passais des heures à le bercer, alors qu'il n'avait peut-être tout simplement pas sommeil. Il ne s'endormait jamais tout seul, et ne restait jamais seul lorsqu'il était éveillé, pas une minute. Au tout début, j'osais à peine aller me doucher, de peur qu'il ne se mette à pleurer. La nuit, je me réveillais souvent, je faisais des cauchemars, je croyais que le bébé était dans notre lit et j'avais peur de l'écraser...

...et à attraper !

Avec le Tout-Petit, je suis enveloppée depuis le début par le sentiment que tout va bien. Que tout est facile. Quand il semble avoir faim, je lui donne à téter. Quand il semble avoir sommeil, je le pose dans son berceau et il s'endort. Quand il grogne mais ne veut pas s'endormir, ni téter, je lui donne son bain ou je joue avec lui. Je vérifie encore parfois qu'il respire bien, mais sans cette angoisse qui compresse la poitrine. La nuit, je dors bien. Enfin, entre les réveils pour l'allaiter. Pas de cauchemars. Bref, tout va bien, vraiment, tout va bien.

vendredi 15 août 2014

Sourire d'été sous la pluie

On est le 15, et cette date sonne comme chaque mois le retour de la photo... du mois. Et en août, le thème est "sourire". Alors bien sûr, j'ai pensé à mettre la petite bouille de mon Tout-petit, mais je me suis dit que ce ne serait pas très original. Alors j'ai ouvert mes yeux et j'ai cherché des sourires autour de moi... jusqu'à trouver celui-ci :

Sourire d'été sous la pluie dans la ville de la Chaux-de-Fonds

Je me suis amusée à bidouiller la photo sur lightroom, testant des effets un peu improbables... J'aime plutôt le résultat, qui met en valeur cette parabole originale mais aussi le bâtiment à l'arrière-plan.

Et pour les contributions des autres participants à notre petit jeu, c'est par ici :

Nanouk, La Dum, Lau* des montagnes, Renepaulhenry, Testinaute, Krn, MissCarole, Marie, Cricriyom from Paris, Autour de Cia, Rythme Indigo, KK-huète En Bretannie, Mimireliton, Claire's Blog, DelphineF, Eva INside-EXpat, Photo Tuto, Cécile Atch'oum, Nie, Alexinparis, Elsa, Vanilla, Fanfan Raccoon, Les Filles du Web, Sephiraph, Zaza, princesse Emalia, El Padawan, Akaieric, La Fille de l'Air, Woocares, Blogoth67, Crearine, Pilisi, Xoliv', Lavandine, A'icha, Mahlyn, Céline in Paris, Sandrine, Kantu, A chaque jour sa photo, BiGBuGS, Tataflo, Marmotte, Philae, Louisianne, Lavandine83, Marianne, Morgane Byloos Photography, Laurent Nicolas, Arwen, Agnès, Nicky, Isaquarel, Aude, Brindille, Anne, Chat bleu, Laulinea, Dame Skarlette, Ava, Dr. CaSo, MauriceMonAmour, Guillaume, Un jour, une vie, Maria Graphia, La Berlinoise, Agathe, Salon de Thé, Alban, Les bonheurs d'Anne & Alex, Frédéric, Gilsoub, Cécile - Une quadra, Annick, Pixeline, Thalie, Alice Wonderland, Sylvie, Isa ToutSimplement, Josiane, Homeos-tasie, Champagne, hibiscus, Christophe, magda627, Giselle 43, La Nantaise à Paris, Bestofava, Lyonelk, Galinette, Blue Edel, Lucile et Rod, Ann, Julia, François le Niçois, Memories from anywhere, Cara, Mamysoren, Laurie, Gizeh

jeudi 14 août 2014

Drôle d'invasion

Drôle d'invasion, la semaine dernière, à la Chaux-de-Fonds...


Des pieuvres... ou sont-ce des poulpes ?


 Qui étendent leurs "pentaculpes", comme l'a dit le Bibou.

Boris de la Compagnie Alchymère

Elles étaient là le temps d'un festival d'arts de rue, la Plage des six pompes. Très sympa, malgré la pluie (celle que vous voyez sur la première photo de l'article précédent ;)

lundi 11 août 2014

Quand il pleut

- Alors, tu es contente d'être de retour en Suisse ? Pas trop déprimée d'être de nouveau dans un pays où il pleut tout le temps ?

Une rue sur laquelle tombe de grosses gouttes de pluie

Oh, la pluie, ça va.

A vrai dire, ce qui m'embête davantage, c'est les gens qui passent leur temps à se plaindre du temps qu'il fait.

Gouttière en forme de serpent d'où tombent quelques gouttes d'eau

Il pleut, il fait trop froid, c'est un été pourri...

Et quand il fait 27°C, les mêmes arrivent à dire... qu'ils ont trop chaud !

C'est vrai que l'été a été pluvieux, et que je verrais peut-être les choses autrement si je travaillais et qu'il pleuvait sur mes seules semaines de vacances de l'année...



... ou même si je devais sortir par n'importe quel temps pour me rendre au travail.

Mais dites, les gens... ne croyez-vous pas qu'il est grand temps de voir parfois le bon côté des choses ?