samedi 23 août 2014

Tout-Petit qui grandit

Six kilos trois cent quatre-vingt pour soixante centimètres, il est bien loin, mon poids-plume qui ne pesait même pas trois kilos à la naissance. Son premier vaccin a été fait hier, tout va bien, tout est facile avec lui. C'est fou comme nous vivons quelque chose de complétement différent avec lui que ce que nous avions vécu avec le premier...

Une belle guirlande bien jolie à regarder...

Quand le Bibou est né, on le voyait comme un petit être tout fragile, si fragile qu'on avait toujours peur pour lui. On vérifiait dans son berceau qu'il respirait toujours, on ne le posait jamais avant qu'il n'ait fait son rototo, et seulement s'il dormait complètement. On se ruait vers lui dès qu'il se mettait à grogner. Je passais des heures à le bercer, alors qu'il n'avait peut-être tout simplement pas sommeil. Il ne s'endormait jamais tout seul, et ne restait jamais seul lorsqu'il était éveillé, pas une minute. Au tout début, j'osais à peine aller me doucher, de peur qu'il ne se mette à pleurer. La nuit, je me réveillais souvent, je faisais des cauchemars, je croyais que le bébé était dans notre lit et j'avais peur de l'écraser...

...et à attraper !

Avec le Tout-Petit, je suis enveloppée depuis le début par le sentiment que tout va bien. Que tout est facile. Quand il semble avoir faim, je lui donne à téter. Quand il semble avoir sommeil, je le pose dans son berceau et il s'endort. Quand il grogne mais ne veut pas s'endormir, ni téter, je lui donne son bain ou je joue avec lui. Je vérifie encore parfois qu'il respire bien, mais sans cette angoisse qui compresse la poitrine. La nuit, je dors bien. Enfin, entre les réveils pour l'allaiter. Pas de cauchemars. Bref, tout va bien, vraiment, tout va bien.

vendredi 15 août 2014

Sourire d'été sous la pluie

On est le 15, et cette date sonne comme chaque mois le retour de la photo... du mois. Et en août, le thème est "sourire". Alors bien sûr, j'ai pensé à mettre la petite bouille de mon Tout-petit, mais je me suis dit que ce ne serait pas très original. Alors j'ai ouvert mes yeux et j'ai cherché des sourires autour de moi... jusqu'à trouver celui-ci :

Sourire d'été sous la pluie dans la ville de la Chaux-de-Fonds

Je me suis amusée à bidouiller la photo sur lightroom, testant des effets un peu improbables... J'aime plutôt le résultat, qui met en valeur cette parabole originale mais aussi le bâtiment à l'arrière-plan.

Et pour les contributions des autres participants à notre petit jeu, c'est par ici :

Nanouk, La Dum, Lau* des montagnes, Renepaulhenry, Testinaute, Krn, MissCarole, Marie, Cricriyom from Paris, Autour de Cia, Rythme Indigo, KK-huète En Bretannie, Mimireliton, Claire's Blog, DelphineF, Eva INside-EXpat, Photo Tuto, Cécile Atch'oum, Nie, Alexinparis, Elsa, Vanilla, Fanfan Raccoon, Les Filles du Web, Sephiraph, Zaza, princesse Emalia, El Padawan, Akaieric, La Fille de l'Air, Woocares, Blogoth67, Crearine, Pilisi, Xoliv', Lavandine, A'icha, Mahlyn, Céline in Paris, Sandrine, Kantu, A chaque jour sa photo, BiGBuGS, Tataflo, Marmotte, Philae, Louisianne, Lavandine83, Marianne, Morgane Byloos Photography, Laurent Nicolas, Arwen, Agnès, Nicky, Isaquarel, Aude, Brindille, Anne, Chat bleu, Laulinea, Dame Skarlette, Ava, Dr. CaSo, MauriceMonAmour, Guillaume, Un jour, une vie, Maria Graphia, La Berlinoise, Agathe, Salon de Thé, Alban, Les bonheurs d'Anne & Alex, Frédéric, Gilsoub, Cécile - Une quadra, Annick, Pixeline, Thalie, Alice Wonderland, Sylvie, Isa ToutSimplement, Josiane, Homeos-tasie, Champagne, hibiscus, Christophe, magda627, Giselle 43, La Nantaise à Paris, Bestofava, Lyonelk, Galinette, Blue Edel, Lucile et Rod, Ann, Julia, François le Niçois, Memories from anywhere, Cara, Mamysoren, Laurie, Gizeh

jeudi 14 août 2014

Drôle d'invasion

Drôle d'invasion, la semaine dernière, à la Chaux-de-Fonds...


Des pieuvres... ou sont-ce des poulpes ?


 Qui étendent leurs "pentaculpes", comme l'a dit le Bibou.

Boris de la Compagnie Alchymère

Elles étaient là le temps d'un festival d'arts de rue, la Plage des six pompes. Très sympa, malgré la pluie (celle que vous voyez sur la première photo de l'article précédent ;)

lundi 11 août 2014

Quand il pleut

- Alors, tu es contente d'être de retour en Suisse ? Pas trop déprimée d'être de nouveau dans un pays où il pleut tout le temps ?

Une rue sur laquelle tombe de grosses gouttes de pluie

Oh, la pluie, ça va.

A vrai dire, ce qui m'embête davantage, c'est les gens qui passent leur temps à se plaindre du temps qu'il fait.

Gouttière en forme de serpent d'où tombent quelques gouttes d'eau

Il pleut, il fait trop froid, c'est un été pourri...

Et quand il fait 27°C, les mêmes arrivent à dire... qu'ils ont trop chaud !

C'est vrai que l'été a été pluvieux, et que je verrais peut-être les choses autrement si je travaillais et qu'il pleuvait sur mes seules semaines de vacances de l'année...



... ou même si je devais sortir par n'importe quel temps pour me rendre au travail.

Mais dites, les gens... ne croyez-vous pas qu'il est grand temps de voir parfois le bon côté des choses ?

jeudi 7 août 2014

Le B-A ba du Bibou

Ça paraît presque incroyable, pourtant il a bien fallu nous rendre à l'évidence. A trois ans (presque) et demi, notre Bibou sait déjà lire.
Il a commencé à apprendre les lettres, dans un petit magazine pour enfants. C'était il y a neuf ou dix mois, on habitait encore à Maurice. On lisait les histoires de Oui-Oui, et on s'arrêtait sur la page où l'alphabet était imprimé en grand. Sans le presser, sans le pousser, on lui a montré les lettres de son prénom, puis les autres.

Rapidement, il a appris à reconnaître les majuscules. On avait aussi de ces aimants qu'il aimait coller sur le frigo, et il impressionnait ses grands-parents et nos invités en nommant le A, le B... Il ne les savait pas encore toutes.

Son âne préféré
En janvier, il impressionnait mes copines en vacances chez nous en écrivant son prénom dans le sable sans qu'on lui ait rien demandé.

Et depuis quelques mois - en Suisse, déjà - il demandait de plus en plus souvent à savoir comment on écrivait les mots. "Maman", "Papa", puis les autres mots... Il voulait tout le temps qu'on les lui écrive sur son ardoise magique. Et on lui montrait. Petit à petit, il a compris que "M" et "A" faisait "ma", "P" et "A" "pa", etc.

Sa tante joliment croquée
Maintenant, s'il dit un mot et qu'on ne comprend pas bien, il nous corrige en nommant la lettre qu'on n'avait pas entendue. Par exemple, s'il dit "cadeau" et que je comprend "gâteau", il me dit : "Non, cadeau, avec un "C" !". Il lit tout ce qu'il voit, sur les paquets de biscuits, les panneaux, la marque de ses jouets... Et il écrit souvent des mots par lui-même, sur une ardoise ou sur une feuille de papier. Récemment, il a écrit "pâte à modeler" à sa manière : "PATAMOLE".

Saurez-vous deviner ce qu'il a écrit ici ?

Quand je me dis que ce n'est que dans trois ans qu'il est supposé apprendre à lire à l'école... Je me demande un peu comment ça va se passer.

Bien sûr, il lui arrive encore de lire de droite à gauche, il ne sait pas toujours comment prononcer les "on", "an" et autres "oi"... N'empêche, mon fils de trois ans et demi sait lire. Et je n'en reviens toujours pas.

samedi 2 août 2014

Il n'y a pas de fumée sans feux... d'artifice !

« Mmmmh, ça sent Nouvel An ! » a lancé mon homme en humant les odeurs de pétard dans l'air. Raté, on n'était pas le premier janvier mais bien le premier août, jour de la fête nationale suisse.


Au programme au village, des discours (auxquels nous avons échappé)...


...l'hymne national, entonné par la foule qui a dû se lever pour l'occasion, des allumettes de Bengale qui ont allumé des étoiles dans les yeux du Bibou...


...un tas de bois gigantesque qui s'est enflammé en un rien de temps...


...et bien entendu un feu d'artifice.


Le feu d'artifice n'était certes pas le plus impressionnant que j'aie vu de ma vie, mais...


...ça m'a suffit pour tester les conseils de Maïeva sur Photo Tuto pour photographier les feux d'artifice.


Malgré mes petits problèmes de trépied, j'ai réussi à faire quelques photos plutôt sympa !




Celle de droite est ma préférée ! Et la vôtre ? Dites-mois ce que vous en pensez.



jeudi 31 juillet 2014

Instant de vie - Le monsieur et son chien

Je marche dans la rue, mon bébé emballé dans une écharpe de portage sur le ventre. A quelques pas devant moi, un monsieur assez âgé promène son chien.

Au moment où il s'apprête à entrer dans la cour de son immeuble, je remarque qu'il me voit, hésite, s'arrête... et quand j'arrive à sa hauteur, il prend son petit basset dans les bras en me disant :

- Attendez, on va lui montrer le chien ! en désignant le bébé.
- Oh ! Merci, mais il dort.
- Ah ! Parce que d'habitude, ils aiment bien les animaux.

C'était à la fois étonnant et touchant. Il est reparti comme ça, et j'ai continué mon chemin.

mercredi 30 juillet 2014

Légèreté

Comme un sentiment de légèreté aujourd'hui, de bien-être, le sentiment d'être heureuse... Pour de petites choses, presque rien...

x Un rendez-vous avec la sage-femme pour voir que tout s'était bien remis en place après l'accouchement. Tout allait bien, tout va bien, j'étais contente de la revoir et de lui montrer mon Tout-petit qui avait bien sûr bien grandi depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu.

x Une visite guidée privée de l'exposition temporaire du musée d'ethnographie de la ville, par une amie qui a participé à sa réalisation... Vraiment vraiment top !

x Une rencontre inattendue à la gare, d'une amie du temps du lycée... avec une poussette ! Il se trouve que sa petite fille a juste une semaine de moins que mon Tout-Petit. C'était super de bavarder avec elle pendant le trajet en train.

x Un moment en pleine journée à partager avec mon homme, rentré à la maison entre deux rendez-vous...

Plein de petits bonheurs, qui, compilés, font beaucoup de bien.