samedi 30 avril 2011

Escapade dans le Sud

Ça y est, mes parents et ma sœur sont repartis depuis quelques jours déjà dans leur pays tout loin là-bas. Voilà une semaine que le Mini doit se contenter de deux paires de bras pour lui faire faire le tour de l'appartement quand il pleurote, et qu'il doit se réhabituer à ne plus être entouré de tas de photographes en folie à chacun de ses bains. Quant à moi, je suis maintenant obligée de me lever après la tétée de 7h du matin (dur dur), à moins que mon chéri ne s'occupe du petit ou que mon gentil bébé ne se rendorme tout de suite...

On a passé deux belles semaines avec eux. Des petites sorties, de bons petits repas partagés, à la maison ou au resto, des fous-rires avec sœurette.

Et parmi ces belles journées, une petite escapade dans le Sud de Maurice. Que j'aime cette partie de l'Ile ! De petites plages souvent désertes ou alors envahies de pique-niqueurs, de la nature, des petits villages où l'on croise poules et chèvres en liberté.

Il manque une personne sur la photo... le photographe !

Le Mini a été très sage dans mes bras. Il a tété, dormi, tété encore un peu... et s'est rendormi. Nous, on s'en est mis plein les mirettes.



Au milieu de champs de canne, une cascade large et bruyante, du haut de laquelle se jetaient de courageux (ou d'inconscients ?) jeunes gens. Quel spectacle ! Je me serais bien trempée dans l'eau (qui doit être glacée !) si j'avais apporté mon maillot de bain... et qu'il n'y avait pas eu tant de monde.


A Gris-gris, comment donc les voitures s'approvisionnent-elles en carburant, si c'est à cela que ressemblent leurs stations-services ? J'aime les ruines, les vestiges du passé, la mélancolie que peut dégager une chose toute bête, une ancienne construction abandonnée.


Un peu plus loin, à St-Aubin, ce n'est certes pas une ruine que nous avons pu admirer... La fière demeure coloniale se dresse encore bien droite au centre de son parc minutieusement entretenu, non loin de l'ancienne sucrerie toujours en activité. Rêver un peu, songer un instant qu'une famille, de vraies personnes, habitaient là, dans cette énorme bâtisse, et étaient à la tête de tout un empire... Les imaginer prendre le thé sous la varangue, se promener dans le jardin, voir les enfants jouer dans le salon aujourd'hui transformé en restaurant...


...Puis être éblouis par la beauté de la plantation d'anthuriums et de vanille, éclairée à travers le treillis de la serre par les rayons du soleil descendant...


Une journée toute en lumière et en couleurs, avec des personnes que j'aime... que demander de plus ?

7 commentaires:

Laf a dit…

:)

mamgoz a dit…

Quel bonheur de se transporter à nouveau dans ces ambiances tropicales :)) Si tout va bien,on remet ça en février 2012 ;)

Mam a dit…

C'était une journée magnifique !
Comme toi j'aime beaucoup le sud de l'île, tellement beau et sauvage.
Et waouh, j'adore les couleurs de la dernière photo.

Cara a dit…

Mamgoz : Oh, c'est super ! J'ai déjà hâte de vous revoir !

Mam : Merci ;) Photo faite par moi avec... ton appareil.

Anne a dit…

Mon fils Simon, 21 ans, a fait un petit tour chez toi, par blog interposé... Il est emballé, prêt à émigrer!!!

Camila a dit…

Je me réjouiiiiiis :)

Cara a dit…

Anne : Ah, super si j'ai pu donner envie à quelqu'un de venir ici ! Je lui conseillerais quand même de venir plutôt en vacances d'abord, c'est comme ça qu'on a plus l'occasion de découvrir les belles facettes de l'Ile.

Camila : Moi aussi je me réjouis de te revoir (ahh, toi c'était pas de me voir que tu as hâte ?)