mardi 1 mai 2012

Lait de vache

Non loin de chez nous, dans une rue de Port-Louis, se trouve une petite cahute de béton et de tôle qui abrite... devinez quoi... des vaches ! On n'est bien sûr plus en plein centre de la ville, mais c'est tout de même assez étonnant. D'autant que faute d'espace, elles restent, si j'ai bien compris, perpétuellement dans leur étable ; pas de verts pâturages pour les Marguerite port-louisiennes.

Du coup, l'autre jour, on est allé faire un tour par là-bas avec le Mini, histoire de lui montrer à quoi ressemblent en vrai ces ruminants qu'il regarde tous les jours dans son livre d'images et qu'il appelle "val" (mot qui vaut également pour "cheval", "cerf", "âne", ou même "éléphant").

Bibou devant la porte de l'étable

On était déjà passé par là il y a quelques mois - en novembre, si je me rappelle bien - et on avait demandé aux propriétaires des bestiaux s'ils vendaient du lait. On nous avait alors répondu qu'avec la sécheresse, les vaches n'avaient guère d'herbe tendre à se mettre sous la dent et qu'en plus, deux d'entre elles étaient portantes.

L'autre jour, dans l'étable, nous avons en effet pu admirer... deux petits veaux ! Pas de photo malheureusement, car il faisait un peu sombre. Et comme de plus la pluie est revenue - je vous en ai suffisamment parlé, ici et ! - les vaches ont de nouveau du lait. On n'avait pas apporté de quoi payer, mais la propriétaire nous en a gentiment donné un peu "pour goûter" - dans une bouteille de Seven Up, sisi ! Une fois à la maison, on a bouilli le tout, ajouté un peu de cacao, et... mmmh, un vrai délice. Le vrai lait manque à la petite Suissesse que je suis ! Ici, on utilise du lait en poudre.

On y retournera sans doute de temps en temps, pour le lait comme pour exercer le vocabulaire de notre fils.

En plus des vaches, il y a aussi des chèvres, dont plusieurs petits cabris.

2 commentaires:

Camila a dit…

Mmmmh trop bon le lait frais, surtout après le lait en poudre je suppose !

Au Nicaragua, la tante de Cesar chez qui on était a deux vaches. Un jour sur deux, lait frais, et un jour sur deux, fromage frais. Un vrai délice !

Sché a dit…

Adorable :)