lundi 1 avril 2013

Post-apocalypse

Laissons les images parler d'elles-mêmes ! Elles ont toutes été prises dimanche 31 mars.

L'eau a laissé une trace...

L’intérieur du Mc Donald's, inondé comme beaucoup d'autres maisons et bâtiments

On se demande comment certains objets se sont retrouvés là où ils sont...

Le canal s'est un peu vidé. On nettoie, on déblaie...

De gros blocs de bétons ont été soulevés par le torrent d'eau

5 commentaires:

Labernique a dit…

Je suis toujours aussi impressionnée et retournée en voyant ces photos. Celle du ciné notamment! il y a eu plus d'un mètre on dirait ?! Des dégâts matériels chez la Grand-Mère de mon mari, rue Jemmapes, mais quand ce n'est "que" matériel on se dit ouf... C'était vraiment centralisé sur Port-Louis uniquement? Bonne semaine.

Cara a dit…

Oui, bien 1m50 ! Mon homme travaille au Matinal depuis peu (rue la Poudrière) : au rez-de-chaussée, tous les ordinateurs sont foutus, mais aussi les meubles, les carnets d'adresse...

C'était centralisé sur Port-Louis et Grande-Rivière, dans la "cuvette" formée par les montagnes.

DESPRES a dit…

Bonjour, nous sommes rentrés hier soir de l'Ile Maurice. Nous étions à l'hôtel sur Balaclava (dans le nord ouest) quand vers midi trente ce samedi nous sommes arretés manger au Mc Donald de Port Louis. La voiture était garée derrière la banque HSBC et nous sommes déscendu pour partir manger sous l'eau qui commençait tout juste de tomber. Au 1er étage du Mc Do nous avons vu monter l'eau au carrefour principal de Port Louis sur l'autoroute à une vitesse énorme. En moins de 10 minutes il y a eu plus d'un mètre d'eau. Nous sommes sorti pour rejoindre notre voiture de location ADA et là c'est le drame. Toutes les rues autour de nous était inondées nous avons du traversée en formant des chaines humaines car l'eau nous arrivait au dessus des genoux à mi-cuisses. Pieds nus, je me suis reçue une grosse bûche de bois dans la cheville mais il fallait continuer partir au plus vite. Arriver dans la rue de notre voiture, trop tard elle avait déjà de l'eau jusqu'en haut! il y avait énormémént de courrant alors nous nous sommes réfugiés en hauteur en attendant la fin des pluies et que le niveau d'eau baisse. Nous avons vu notre voiture flottée, impuissant, pour la retrouvée deux rues plus loin. Voiture morte mais que des dégâts matériels nous sommes sauvés. Je remercie énormément les Mauriciens qui malgré la catastrophe nous ont énormément aidés. Après avoir pris le bus jusqu'à Arsenal puis le taxi jusqu'a notre hotel, j'ai regardé les infos mauriciennes. J'ai été énormément touchée par cette catastrophe naturelle qui a emportée avec elle plusieurs dixaines de morts et dévastées des maisons entières où vivaient des familles mauriciennes. Les mauriciens sont super accueillant, gentils, mais il y a une pauvreté bien présente alors voir que certains viennent de tout perdre me touche et je ne peux pas rester là dans ma maison française confortable sans les aider. Ce n'ai pas possible, il faut agir tous ensemble pour les aider à reconstruire. Je vais donc créer une page face book pour mobiliser le maximum de personnes touchés par ces évenement et essayer de récolter des fonds pour les Portlouisien et les villages dévastés après le passage de ses pluies torrentielles uniques depuis ce 30 mars 2013. Suivez-moi je vous tiens informer de la page dès sa création dans les jours qui viennent. Brigitte (35)

Cara a dit…

Quelle aventure ! Merci pour ce témoignage. Ça a dû être un moment très impressionnant, voire traumatisant.
Si je peux vous faire une petite suggestion, plusieurs associations organisent déjà la récolte de nourriture / autre biens et de dons, peut-être pourriez-vous collaborer avec celles-ci ?

Maïeva Voyage a dit…

Ma pauvre Cara mais quelle aventure ?!
Heureusement toi et toute ta famille vous portez bien.
Ce mois de mars aura été décidemment bien éprouvant (avec quelques rayons de soleil quand même... )
Maïeva Voyage