samedi 25 janvier 2014

Entre-deux

Nous sommes dans un drôle d'entre-deux, en ce moment. Pas encore partis, plus tout à fait là (dans notre esprit, en tout cas...)

Notre appartement se vide petit à petit. Nous avons déjà vendu nos étagères, le four est réservé, le micro-ondes aussi. Il y a des intéressés pour le frigo et la machine à laver, reste à voir s'ils confirmeront. Ma pile de livre se réduit petit à petit. D'autres choses peinent à trouver preneur.

Portrait d'un singe qui mange une banane à Grand Bassin, Ile Maurice
Lors de notre dernière visite à Grand-Bassin, nous avons eu la chance de voir des singes.

Ça fait drôle de penser que dans moins d'une semaine, nous ne serons plus ici. Nous devrons avoir tout vidé, tout débarrassé. Nous devrons nous être débrouillés pour avoir trié toutes nos affaires, sélectionné ce que nous voulons garder, mis de côté ce que nous allons donner, jeté ce dont on se débarrasse.

Singe avec une banane dans les pattes à Grand Bassin, Ile Maurice
Pendant à peu près mes deux premières années à Maurice,
je n'en avais jamais vu...

Ce tri n'est pas facile à faire. Ce CD, est-ce qu'on va vraiment encore l'écouter ? Ce t-shirt, n'est-il pas de toute façon usé et bientôt trop petit pour le Bibou ? Les verres, est-ce utile de les emmener, avec le risque qu'ils se cassent dans la valise ? Et puis il a le côté sentimental : on est attaché à telle peluche, à une carte reçue pour notre mariage, à tel souvenir... Alors que chaque kilo, presque chaque gramme dans notre valise sera compté. Et parfois, y a des trucs, je n'ai juste aucune idée de ce qu'on peut en faire, comme des anciens chargeurs de portable et des câbles en tout genre dont on ne sait même plus à quoi ils servent.

Singe qui mange une banane à Grand Bassin, Ile Maurice
Et là en janvier, j'ai pu tirer le portrait à celui-là qui mangeait tranquillement sa banane.

On a déjà liquidé une bonne tonne de papier, d'anciennes quittances à des cartes postales en passant par des dessins du Bibou. On a déjà amené toute une cargaison de vêtements dans un quartier pauvre de Port-Louis. Refilé des tas d'habits de bébé à nos copines venues nous rendre visite, pour qu'elles les ramènent en Suisse. Dans un coin, trônent plusieurs cartons : celui des objets à donner à mes beaux-parents, ceux à donner à ma belle-soeur, ceux à laisser à telle tante...

Maman singe avec son petit dans les bras à Grand Bassin, Ile Maurice
Et en septembre, nous avions carrément vu une maman et son petit.

Pas facile de faire tout ça avec un Bibou dans les pattes, qui va invariablement rechercher des jouets dans le carton "A donner" et vouloir nous "aider" à trier (comprenez : mettre un peu de désordre dans nos affaires).

Bref, on est dans un drôle d'entre-deux, plus vraiment là, pas encore partis. Vendredi prochain, nous devons vider les lieux, pour aller passer les quelques jours restants chez mes beaux-parents. Espérons qu'on arrive à faire tout ce qu'il nous reste à faire avant cela...

PS: Des photos de notre appart' en désordre ne seraient guère intéressante, je préfère donc vous montrer les singes de Grand Bassin ;)

7 commentaires:

elpadawan a dit…

Bon courage. Pas moyen de faire appel à un service de déménagement quelconque, et transbahuter des archives par cargo?

Anne a dit…

Bon retour!
Perso j'ai trop déménagé, j'ai horreur de ça...

BrennigNews a dit…

Oh comme les souvenirs me reviennent... Entre le bonheur et l'excitation d'une vie nouvelle et la nostalgie de quitter un si beau pays. Les larmes de certains la joie des autres... Pas évident. Je vous souhaite bon courage pour ce déménagement et bonne installation dans votre nouvelle vie!

Cara a dit…

Elpadawan : On n'emmène pas nos meubles ni aucune "grosse" chose, du coup on essaiera de se débrouiller avec nos valises... Au pire, on enverra 5 ou 5 kilos par la poste, ce n'est pas très très cher depuis ici.

Anne : Merci ! Moi ce n'était pas si souvent, et je n'ai encore jamais dû quitter mon propre appartement... par contre, à chaque fois ça a été d'un bout de la planète à l'autre.

BrenningNews : C'est tout à fait comme ça pour nous aussi... Sauf peut-être que pour nous la nouveauté sera encore plus grande ; c'est la première fois que l'homme et le Bibou vivront en Suisse !

lavandine a dit…

J'espère que tu nous donneras de vos nouvelles lorsque vous serez arrivés en Suisse ... Vous arrivez en plein froid et peut-être avec de la neige ... ce ne sera pas facile !

Cara a dit…

lavandine : Je compte bien continuer mon blog une fois en Suisse ! J'essaierai de décrire le "choc" si c'en est un, et tout ce qui a changé dans nos vies...

Chloé a dit…

Oooh ils sont trop craquants!