vendredi 17 janvier 2014

Navires dans le ciel

Nous sommes sur une langue de terre herbue qui s'élance sur la mer. Plusieurs personnes sont là, certaines se baignent.

Soudain, alors que je regarde le ciel, je vois passer un voilier fantomatique, grisâtre, qui flotte dans les airs.

Je m'écrie : C'est le Pearl Black ! On se moque de moi, on me dit que son nom est le Black Pearl.

Je veux le prendre en photo, cherche mon appareil. Mais j'ai beau fixer le ciel, je ne vois que le soleil qui m'éblouit. Pas moyen de revoir ce navire, encore moins de le prendre en photo, il n'y a que le soleil qui me brûle la rétine.

Soudain, j'arrive à apercevoir un coin de ciel bleu. Et là, je suis prise d'un vertige. Le ciel est une vaste étendue d'eau sur laquelle voguent des centaines, des milliers de petits bateaux. Nous sommes hauts dans le ciel et en levant la tête, nous regardons vers le bas, la mer infinie où naviguent une multitude de petites embarcations. J'ai peur de tomber, mais ce sentiment est exaltant, j'aimerais pouvoir le retenir.

Je ne me suis pas réveillée tout de suite, j'ai continué à rêver encore quelques instants. Mais au réveil, c'est ce vertige qui est resté, qui semble encore si réel maintenant...


5 commentaires:

Mam a dit…

Waouh, c'est beau !
Ton esprit se prépare au changement d'hémisphère, tu crois ;o) !
Bisous ma douce <3

retriever a dit…

Superbe ciel, magnifique.

lavandine a dit…

T'es déjà à moitié partie ...

N a dit…

Les déménagements créent ça en moi aussi. Pendant plusieurs semaines avant et après mes rêves sont plus vifs, plus fous, plus étranges... Bises brésiliennes...

Cara a dit…

Mam : Hihi, je n'avais pas pensé à ça, mais c'est possible !

Retriever : Merci !

Lavandine : On dirait bien...

N : Je ne sais pas s'ils sont plus fous qu'avant, mais celui-là était particulièrement clair, il est resté dans mon esprit tout au long de la journée.