vendredi 20 octobre 2017

Travaux manuels

Je pousse d'un doigt le morceau en forme de triangle, et la citrouille ouvre un œil.

Du côté de mon fils, un éclat de rire, cri de joie et d'émerveillement.

Nous continuons ainsi : je découpe le deuxième œil, puis le nez, et enfin la bouche au sourire grimaçant.

A chaque fois, mon grand garçon lance un rire joyeux. C'est tellement bon de l'entendre rire.

Tadaaaa :


5 commentaires:

Mam a dit…

♥ ♥ ♥

Madeleine a dit…

💙

elPadawan a dit…

Oooooooh ils sont beaux comme des coeurs :)

Adrienne a dit…

ta citrouille est belle mais tes garçons sont encore in-fi-ni-ment mieux réussis :-)

Cara a dit…

Merci pour vos gentils commentaires qui me vont droit au cœur ! Je transmettrai les compliments aux principaux intéressés ;)