jeudi 9 février 2012

Où l'on parle de Cara

Aujourd'hui, j'ai décidé de me googleliser. J'ai tapé "Cara" dans le moteur de recherche, pour voir un peu ce qu'on trouvait. Eh bien, je n'aurais jamais pensé que ces quatre petites lettres seraient le sigle de tant de choses. Entre autres : Corporation de l'Aménagement de la Rivière de l'Assomption (au Québec), Communauté d'Agglomération Royan Atlantique (en France, ah bon), ou Council for assisting refugee academics. Ah, Cara est apparemment aussi une marque de chaussures !

Enfin, je suis tombée sur la page Wikipédia dédiée à ce nom (si si !). Alors, à part le nom de famille de Cécilia, Irene, Marchetto et Vincent (respectivement chanteuse, actrice, compositeur et dessinateur de BD), et le nom d'une héroïne de roman (L'épée de vérité, connais pas), Cara est aussi une île écossaise et une langue amérindienne disparue.


C'est décidé, un jour, j'irai y faire un tour.

PS: Des idées de posts trottent dans ma tête, à propos de mangues et de rencontres ; je tâcherai donc de revenir bientôt avec des nouvelles un peu plus intéressantes. Mais avec le Bibou malade (fièvre, rhume, toux, pauvre Bibou !), ce n'est pas facile de trouver du temps... (Là, je suis au travail, c'est mon heure de pause).

2 commentaires:

Laf a dit…

Trop marrant ma ptite :) héhéhé!

Me réjouis d'entendre des news sur des mangues et rencontres, mais en attendant, j'envoie un bisou guérisseur au Bibou par tapis volant express. :)

Et un gros bec (par le même mode de transport) à toi!

Mam a dit…

Pour moi, Cara, c'est ma merveilleuse fille sur la toile, belle, douce, et d'une intelligence tout en sensibilité. <3

Mais l'île écossaise me plaît bien aussi ^_^ !
On ira toutes les deux peut-être ...

Je fais aussi des gros bisous au Bibou.
J'espère qu'il retrouvera vite la forme.