mercredi 10 juillet 2013

Paroles de Bibou (6)

J'ai peu posté sur le blog ces derniers temps, mais comme on dit... pas de nouvelles, bonnes nouvelles ! Le beau temps est revenu, la chaleur aussi, et les activités se sont enchainées. Entre les parcours dans les arbres et les visites de châteaux ou de ville, nous n'avons pas eu le temps de nous ennuyer.

A défaut d'avoir le temps de vous rédiger un billet sur nos "aventures", voici déjà quelques nouvelles "Paroles de Bibou". Le message est en préparation depuis bien longtemps, les premières anecdotes datent donc d'avant notre voyage.

C'est parti !
  • Le Bibou, futur dompteur, ou encore futur gardien de zoo ? En tout cas, il reconnait déjà un tigre ou un lion d'après son rugissement.

    Moi : Bibou, comment il fait, le lion ?
    Bibou : Rrrrwwwrrrr ! Rrrrwwwrrr !
    Moi : Et le tigre ?
    Bibou : Crrrc ! Crrrc !

  • Un soir, en plein repas, la lumière s'éteint. On allume une lampe de poche, et on explique au Bibou que c'est une coupure d'électricité.

    Quelques minutes après, quand la lumière est revenue, le Bibou a lancé :
    - Il est venu le ricité !

  • Un soir, je fais remarquer à mon petit garçon :

    - Tu te frottes les yeux ? Ça, c'est un petit Bibou fatigué !

    Il a répondu :

    - Non, je frotte pas les yeux. C'est les yeux qui frottent.

  • Le même soir, son papa essaie de le faire dormir (ce qui était très difficile à cette époque, car il avait peur de rester dans sa chambre tout seul, semblait-il...)

    Son papa essaie donc de le convaincre de se coucher, et de faire dodo. Le Bibou dit alors :

    - Toi tu dors là-bas... (en montrant la porte, et notre chambre) Et moi je dors pas !
  •  A table (en Suisse, cette fois-ci), le Bibou avale ses pâtes à toute vitesse.
    Moi : Mange un peu plus doucement, Bibou...
    Bibou : Non mais oui, Maman ! Mais je mange doucement !

    Glups ! S'il me répond comme ça à deux ans, qu'est-ce que ce sera à l'adolescence !
  • Le Bibou joue avec de l'eau dans le jardin. A un moment, il secoue sa petite bassine, finit par s'éclabousser complètement, et crie :

    - J'a mouillé moi ! Maman ! J'a giclé moi !
 

2 commentaires:

elpadawan a dit…

Coucou :). Ça fait longtemps que j'étais pas passé, vacances oblige... Toujours un plaisir de lire ces paroles de Bibou :)

Cara a dit…

Merci pour ton passage, ça fait toujours plaisir ! D'autant plus que je désespérais d'avoir un commentaire sur ce billet :p