mardi 30 juillet 2013

Vive les mariés !

Youhouhou ! Ce week-end, nous étions invités au mariage de notre voisin. Après presque quatre ans à Maurice, j'ai donc enfin pu assister à un mariage hindou... J'y avais déjà été invitée, mais n'avais jamais pu m'y rendre ; une fois parce que le Bibou était tombé malade le jour même, d'autres fois parce que nous n'avions pas de moyen de transport pour y aller.

Les mariages hindous durent plusieurs jours (trois, en général), avec diverses cérémonies et célébrations. Depuis quelques jours, on s'affairait à installer une tente, dans la cour de la maison du futur marié et la rue, comme un prolongement de la maison.

Le samedi a lieu la cérémonie que l'on appelle ici « safran ». Nous n'y sommes pas allés l'après-midi, mais cela consiste à jeter du curcuma (appelé safran ici) sur le futur marié, afin de le purifier (la future mariée fait de même chez elle, où le même genre de tente a été installé). Le soir, un grand dîner est organisé, avec souvent plusieurs centaines d'invités, qui arrivent les uns après les autres et repartent parfois rapidement. Ceux qui connaissent à la fois la et le futur(e) marié(e) sont invités chez les deux, et peuvent donc participer au repas des deux côtés.

Les sept currys sur une « feuille de banane » de papier

Après avoir rencontré le marié (il est assis dans le salon, ses habits et le visage couverts de « safran », et on n'a pas le droit de le toucher), on a dégusté avec plaisir le repas, les fameux « sept currys » (prononcer « cari ») ; plusieurs plats végétariens tous plus succulents les uns que les autres (curry banane, brèdes songes, giraumon, gros pois...) à manger accompagnés de puris (genre de crêpe), et avec les doigts !

Les murs sont drapés de tentures et le tout décoré de guirlandes lumineuses

Puis nous sommes allés nous assoir dans la grande salle, toujours sous la tente, où avait lieu un spectacle de danse et de chant. Le Bibou dormait tranquillement dans sa poussette, j'ai donc eu tout le loisir de faire des photos.

Des couleurs, des costumes, des rythmes entraînants...

Ils avaient engagé plusieurs photographes et un cameraman... pas vraiment besoin de moi !

On aperçoit le marié derrière la danseuse, à droite.


Une petite mise en scène...




Mmmmh, que j'aime cette danse bollywood ! Ça m'a donné envie de m'y mettre... La danse me manque, ça fait tellement longtemps que je n'en fais plus !

La cérémonie du mariage proprement dit n'avait lieu que le lendemain, et elle serait encore suivie, le lundi, du "chartari", la fête où une partie des invités seulement sont conviés... Nous avons eu la chance de pouvoir nous rendre aux deux, mais vous en lirez le récit demain ;)

4 commentaires:

LaBernique a dit…

Je n'ai jamais assisté à un mariage hindou non plus et je pense que j'aurai adoré ! Surtout pour la nourriture, héhé

Cara a dit…

LaBernique : Oui, la nourriture, miam !

madeleinemarthe a dit…

Superbes les danseuses et danseurs... Quelle ambiance! Les couleurs et les odeurs des épices. La cuisine indienne, c'est extra!

N a dit…

Ça fait un moment que je ne venais pas par ici (la vie de famille... tu sais) et on dirait que j'ai perdu un épisode. Super ce reportage de mariage hindou! (moi aussi je dansais... le tango... dans une autre vie! lol)