samedi 28 décembre 2013

La crèche, c'est fini !

Ce mardi, le Bibou a passé sa toute dernière matinée à la crèche. Celle-ci est fermée pour les fêtes, et en janvier, il sera gardé par son papa ou sa mamie. La crèche, c'est donc fini !

En guise de remerciement pour les miss du Bibou, nous avons fait de petites cartes de vœux. J'ai demandé au Bibou de faire un petit dessin sur un joli bout de papier, l'ai assemblé à un autre morceau coloré, collé le tout sur du papier épais... et le tour était joué.

Le Bibou a bien voulu mettre de la couleur pour la première, mais n'a voulu que du vert pour les suivantes !

Je ressens un sentiment bizarre à chaque fois qu'une page comme cela se tourne... J'ai hâte de partir, hâte de retourner en Suisse, mais c'est étrange de se dire qu'on n'amènera plus le Bibou à cette crèche à deux pas de chez nous... Que bientôt, on n'habitera même plus cet appartement... Puis qu'on prendra l'avion pour une destination si lointaine, cette fois-ci sans retour.

5 commentaires:

Steffi a dit…

Salut vous trois! Ca fait un moment que j'ai été trop occupé de passer sur ton blog. Et j'ai raté des nouvelles apparemment? Vous retourner en suisse alors? C'est un gros changement pour tous le monde. Je vous souhait toute le bonheur pour ce nouveau chapitre et j'espère qu'on se verra l'année 2014! Gros Bisous à vous

Laf a dit…

:D :D :D tu auras 2 nounous en herbe pendant 2 semaines en plus! On a hâte!
Bydi sera particulièrement heureuse, elle me demandait encore hier "dis, tu crois qu'on pourra s'occuper du Bibou au lieu qu'il aille à la crèche?". Je vois que la réponse est OUI!!! youhouhou!

Laf a dit…

p.s. trop bien comme idée les cartes pour les "miss". et ils sont chous ses dessins, verts ou pas. :D

Cara a dit…

Steffi : Oui, cette fois-ci c'est décidé, on vient en Helvétie. On aura sûrement l'occasion de se revoir, on sera beaucoup moins éloignés !

Laf : Chouette, on vous laisse volontiers vous occuper du petit monstre :p

N a dit…

Comme je te comprend! Ce serrement de coeur mélé de soulagement je l'ai souvent vécu...