jeudi 26 décembre 2013

Paroles de Bibou (9)

  Oyez oyez, voici les derniers bons mots du Bibou, deux ans trois quarts !

  • Le Bibou et moi mangeons de la mangue, et je demande à mon homme s'il en veut aussi. Le Bibou joue au perroquet :

    - Et toi, t'en veux, d'la mangue, papa ?

    - Non merci.

    - Ben si t'en veux pas d'la mangue, assis-toi sur le sofa, tant pis pour toi !

  • Le Bibou est sur le pot pour la grosse commission. Afin de savoir s'il a fini, je lui demande :

    - Tu as fait un petit caca ?

    - Oui, et sa maman caca.

    Ah oui, en effet, y en avait deux :S


Le Bibou est aussi un super dessinateur ;)
Là, j'avais fait le contour de la voiture, et il a dessiné les roues, les fenêtres, les phares...
et nos deux voisines à l'intérieur.
  • En ce moment, le Bibou me dit « Ze t'aime » un bon millier de fois par jour. Et si par hasard je le taquine un peu en lui répondant « Moi aussi ze t'aime », il me lance, agacé : « Non, tu dois dire zzzzzze t'aime ! »

    Mais en ce moment, il est fou amoureux non seulement de moi, mais aussi d'une petite peluche en forme de toutou. Souvent, il me dit donc : « Ze t'aime, maman... petit shien aussi ! »

    Et quand on lui demande s'il aime son papa, il répond parfois : « Un petit peu pas vraiment... », avant d'éclater de rire. Ah, Œdipe !

  • Le Bibou dit  « pendant que » au lieu de « parce que ». Ce qui donne des phrases bizarres, comme « Je veux pas faire pipi, pendant que je t'ai dit non ! »

  • L'autre jour, j'ai dit au Bibou d'aller essuyer ses mains à la serviette suspendue dans sa chambre, mais il a insisté pour que je vienne avec lui, à cause des « vaches » (dans sa chambre, pas de monstre comme dans celles d'autres enfants, mais des vaches et un habite-en-haut.)

    Je tente alors de lui expliquer :  « Mais Bibou, il n'y a pas de vaches dans ta chambre. »
    Et lui de répliquer : « Pas dans la sambre, zusque dans les murs » (il dit aussi « jusque » au lieu de « juste »

    Et ce soir, je refaisais le lit du Bibou avant de le faire dormir. Alors que je coinçais le drap sous son matelas, il m'a dit : « Non, touche pas le mur ! Pendant que les vaches elles vont te manger ! »

  • Et pour finir sur une note plus légère : un peu plus tôt ce soir, son papa approche du Bibou d'un air faussement menaçant en disant :  « Je vais te manger... ! »

    Le Bibou, effrayé, lance alors : « Non ! Manze maman ! »

3 commentaires:

Laf a dit…

hihihihihihi :)

J'ai bien aimé la dernière phrase! :D

Mam a dit…

C'est fou cette histoire de vaches !
Si en plus elles vont se planquer dans les murs... Je me demande d'où c'est venu !
J'adore la dernière réplique. Il aime beaucoup sa maman mais quand même, il vaut mieux que ce soit elle qui se fasse manger !

elpadawan a dit…

Hahahaha :). Moi la mienne confond où et quand. Donc elle me dit parfois "Où elle revient, maman?
- Ben à la maison, quelle question?
- Non, mais où?!

:)