mardi 16 août 2011

Ils sont repartis

Ça y est, mes parents sont dans l'avion depuis ce matin, probablement quelque part au-dessus de l'Afrique. Après plus de trois semaines passées avec nous, ça fait bizarre de les voir repartir. Cela va faire un vide, d'autant plus que depuis presque deux mois, nous avions en permanence des invités à la maison.

Ma sœur Camila et son amie Caro étaient arrivées les premières, au début de leurs vacances d'été, mi-juin. Linou, ma plus petite soeur, les avait rejointes à peine une semaine plus tard. Les premières s'en étaient allées, la deuxième est restée jusqu'à ce que mes parents arrivent... pour repartir juste une semaine avant eux. Du coup, on a passé deux mois à enchaîner visites et repas au resto, bref, à passer plein de bons moments ensemble. D'où le vide maintenant qu'ils s'en sont allés. Surtout qu'on ne sait pas (encore) quand on se reverra pour la prochaine fois...

Un des seuls points positifs, c'est que le Bibou pourra enfin investir sa chambre (jusqu'à présent squattée par nos multiples invités). Presque six mois avec Papa et Maman, ça suffit ! Les grands bibous comme lui peuvent dormir tout seuls. Dès qu'on aura un peu de temps (ce week-end, probablement), on opérera donc au transfert du berceau vers la chambre d'à côté. But principal de la manœuvre : que le Mini cesse bientôt de se réveiller la nuit ! Si on l'entend moins vite ("on", c'est-à-dire principalement son papa, incapable de le laisser pleurer), on accourra aussi moins vite pour le consoler, et peut-être (je croise les doigts !) qu'il se rendormira enfin tout seul...

2 commentaires:

Labernique a dit…

Alors ça, c'est précisément ce que je redoute avec l'expatriation, le manque de la famille et des amis... J'imagine qu'on s'y fait, pas le choix mais parfois ça doit être difficile alors courage pour les éventuels moments de blues.
Grande question : est-ce que votre fils c'est bien habitué à sa chambre???

Cara a dit…

C'est sûr que ce n'est pas toujours facile. Il y a tellement de personnes avec qui on aimerait bien pouvoir passer du temps, que l'on aimerait prendre dans les bras, ou avec qui on voudrait simplement pouvoir papoter autour d'un verre, sans être séparé par un écran d'ordinateur...

Pour la chambre du bébé, ça a l'air de plutôt bien lui réussir. Il a déjà passé deux nuits sans (presque) se réveiller, youpie !