dimanche 7 août 2011

Pot-Pourri

Prenez 6 personnes, au hasard : un Mauricien, une Suissesse, un Réunionnais, une Allemande, un Anglais et une Mauricienne.

Disons que la Suissesse était mariée au Mauricien et que tous deux résidaient à Maurice, avec leur Mini. Que l'Anglais avait pour épouse la Mauricienne, et que tous deux venaient de s'établir sur la petite île de l'Océan Indien, après plusieurs années au pays de la Reine Elisabeth. Disons enfin que l'Allemande et le Réunionnais ne s'étaient (presque) plus quittés depuis leur rencontre sur l'île au volcan, qu'ils résidaient en ce moment en Grande-Bretagne et étaient juste de passage dans les Mascareignes.

Mettez enfin tout ce petit monde sur un balcon autour de verres de jus de fruit ou de vin puis d'un bon repas, et vous verrez comme ils prendront plaisir à refaire le monde, à parler, en vrac, de thé entre collègues, des Chagos, d'assurance chômage, des parents mauriciens ou de voyages en éthiopie.

4 commentaires:

Loulou a dit…

Mais il n'était pas du tout pourri, le pot d'hier soir, si j'en juge par ce que tu nous as raconté :D !

Zazy a dit…

Vive la mixité !

La Bernique des tropiques a dit…

Je me demande bien ce qui a pu se dire sur les parents mauriciens! Vous parliez de la nouvelle génération ou des plus anciennes? Ben oui, je suis curieuse :)

Cara a dit…

De l'ancienne, avec témoignages de notre amie mauricienne et de moi-même (qui ai vécu chez ma belle-famille pendant quelques temps).