mercredi 15 janvier 2020

Je troque Instagram contre...

Vous arrivez à l'arrêt de bus et jetez un coup d’œil sur l'écran lumineux : votre bus n'arrive que dans cinq minutes. Vous plongez alors la main dans votre poche et vous emparez de ce petit objet que vous avez presque toujours sur vous : votre téléphone portable. D'un air absent, vous en déverrouillez l'écran, puis vous posez votre pouce sur l'une des petites icônes dont celui-ci est orné. Le f blanc sur un fond bleu ? L'appareil photo stylisé encadré d'orange et de violet ? Le petit combiné de téléphone dans une bulle de conversation verte ? Peut-être même le triangle blanc dans un cadre rouge ?

Vous vous mettez alors à parcourir les images, les vidéos, les textes. Ce n'est pas que ce soit passionnant, mais ça a le mérite de faire passer le temps.

Balade de décembre

«Vous», c'est moi. Et ce que je viens de décrire, c'est la (mauvaise) habitude que j'essaie de perdre. Comme j'ai bien lu l'article de Valvita sur la perte des mauvaises habitudes, j'ai retenu qu'il y avait notamment deux éléments qui permettent d'y parvenir plus facilement : se mettre des bâtons dans les roues et remplacer cette habitude par une autre. J'ai donc décidé d'essayer de «convertir» des minutes Instagram en minutes de lecture. Je laisse désormais mon téléphone dans mon sac à dos (moins accessible que la poche de mon manteau), et je garde mon bouquin à la main pour marcher jusqu'à la gare. Comme ça, une fois arrivée, il me suffit de l'ouvrir, et de commencer ma lecture. Je la continue dans le train. Et dans le bus. Et à la fin de la journée, j'ai raté plein de stories mais j'ai gagné des phrases, des mots, des pensées, des réflexions. J'ai saisi l'occasion pour mon esprit d'être créatif, d'imaginer des lieux, des personnages, des sensations.

Et je me sens mieux.

Balade de décembre

C'est plus facile quand je suis en train de lire un livre qui me passionne, qui m'entraine, dont j'apprécie chaque mot. Alors je vais essayer de ne lire que des choses qui me plaisent, et de ne pas hésiter à laisser tomber un livre s'il ne m'attire finalement pas.

J'aime toujours Instagram, mais je ressens moins le besoin de regarder chaque image, chaque story, de lire chaque légende. Je regarde encore des vidéos sur Youtube, mais sans exagérer. Pour le moment, ça marche. Je ne sais pas combien de temps ça va tenir, parce que ce n'est pas la première fois que je me fixe un objectif similaire, que je tiens pendant une petite période de temps et que je finis par lâcher. Mais tant pis, ça tiendra le temps que ça tiendra, et en attendant, je profite de ce que cela peut m'apporter. Je suis dans une période de boulimie de lecture, j'ai des tas de livres qui m'attendent chez moi, d'autres que j'aimerais emprunter à la bibliothèque. Je vais essayer d'en lire le plus possible, pendant que ça me procure du plaisir.

18 commentaires:

  1. Je suis encore avec toi... Dans le tram, depuis 4 ans que je suis dans "la métropole" ce qui me déprime ce sont les gens avec leur téléphone... Je préfère ceux qui lisent un livre ou le journal. En ce moment, comme toi, j'ai laissé tomber le téléphone (un peu contrainte et obligé il est à moitié mort) et je trouve que depuis que je lis (roman, manga, journal gratuit) le temps passe tellement plus vite que je suis toujours à moins 1 de rater mes arrêts!! C'est cool.
    Bises et encouragements à continuer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le temps passe plus vite, avec un bon bouquin (ou même le journal). Et on a l'impression d'en avoir retiré quelque chose, à la fin.

      Supprimer
  2. Une résolution excellente! Je te souhaite de la tenir le plus longtemps possible. Les résaux sociaux doivent rester rester une pause plaisir eux aussi et non pas un simple réflexe. Comme une cigarette ou un chocolat que l'on consommerait par réflexe, alors que l'on n'en a pas vraiment envie ni besoin.
    Les Romains disaient déjà que la vertu se trouve dans le juste milieu. Je trouvais cela fade et tiède quand j'étais "jeune". Maintenant que me voilà bien "mûre", je comprends qu'ils avaient raison.
    Rien n'est ni bon ni mauvais si on le "consomme" sans excès.
    Dis nous quels livres tu as aimés. J'aime bien être guidée. Il y a tant de nouveautés qui paraissent!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça, une petite pause plaisir et pas un réflexe, ou une addiction. Je suis assez pour la modération...
      J'ai parlé début janvier de quelques lectures que j'ai appréciées, et je referai peut-être un billet à ce sujet. En ce moment, je lis Filles de la Mer, de Mary Lynn Bracht. Une histoire assez horrible mais très bien écrite, je n'arrive plus à m'arrêter de lire.

      Supprimer
  3. pas besoin pour moi de prendre cette résolution, mon téléphone est un vieux coucou et je ne peux pas aller sur internet vu que je ne me suis pas payée de forfait internet, je me dis que j'ai déjà internet à la maison et au boulot ( quand ça fonctionne) ça me suffit. mais je trouve que c'est une très bonne idée de remplacer cette addiction par la lecture ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très bien si tu n'as jamais eu ce problème, c'est rare, il me semble ;)

      Supprimer
  4. Oui, je comprends très bien. J'essaie aussi de réduire ce réflex systématique. Mais par contre je ne peux pas lire comme ça, dans les lieux publiques. Impossible de me concentrer s'il y a trop d'animation autour de moi. Alors j'essaie de regarder ce qui m'entoure: les gens, les oiseaux, les p'tites fleurs,...
    C'est chaque fois très instructif, intéressant, souvent drôle ou touchant. La vie, quoi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi une chouette habitude, mais moi, j'ai du mal à rester "sans rien faire". J'aimerais bien réapprendre à juste être, parfois...

      Supprimer
  5. Je passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux quand je suis à la maison. A l'extérieur, mon téléphone est toujours au fond d'une poche ou du sac. J'ai le casque sur les oreilles, j'écoute de la musique essentiellement, voire des podcasts ou livres audio et je regarde les gens et le paysage. Même dans le train, il est rare que je lise. Je préfère regarder par la fenêtre et rêvasser.
    Aujourd'hui je suis partie de chez moi sans mon téléphone, je l'ai oublié et ça ne me pose aucun problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il faudrait vraiment que je me mette aux livres audio. Même pas besoin d'arrêter quand on sort du train ;)
      Quand on sort pour une balade (par exemple, le dimanche), je laisse souvent le téléphone à la maison... et il ne me manque pas. Mais quand je vais à la bibliothèque, ou en ville, je préfère l'avoir, ne serait-ce que pour avoir les horaires de train...

      Supprimer
  6. Pour les transports en commun j'ai toujours un livre ! Le temps passe plus vite !

    RépondreSupprimer
  7. Moi je ne consulte internet que sur l'ordi à la maison. Comme il est partagé (l'ordi) cela limite de facto le temps que j'y consacre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien de pouvoir faire comme ça...
      J'aime bien avoir internet sur mon portable pour les horaires de train, et parce que c'est transportable. Par exemple, pour regarder une vidéo dans la cuisine tout en préparant à manger. Même si j'essaie aussi de diminuer cette habitude.

      Supprimer
  8. Mon trajet en train est court et j'ai perdu l'habitude de lire, mais je me dis même si c'est pour 5 pages , c'est une habitude à reprendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon trajet en train dure moins de 10 minutes, puis j'ai juste 2 minutes de bus... Mais comme je n'arrive pas à rester sans rien faire, je préfère lire, pour éviter de trainer sur Instagram ;)
      Merci pour ton passage ici.

      Supprimer
  9. Merci pour cet article plein de sens !! Je m'impose cette rigueur aussi le soir depuis plusieurs mois en laissant mon téléphone au salon et en bouquinant au moins 30 min ! Bon pour l'esprit et le sommeil !

    RépondreSupprimer
  10. Rêver, penser, regarder ce qui nous entoure, écouter nos voisins... n'est pas ne rien faire. Aller sur Intagram est "faire" quelque chose ? N'y allant pas, je ne sais pas bien ce que vous y voyez. Est-ce réellement intéressant ?
    Et pour quelles raisons vouloir que le temps passe plus vite ? Pourquoi êtes-vous si pressée ? Craignez-vous une sorte de "vide" ou de "trop-plein" dans votre tête ? Aujourd'hui, je pense que chaque moment est à vivre, qu'il n'a pas plus ou moins de valeur qu'un autre car il s'agit de notre vie et qu'on en a qu'une.
    Je précise que les questions posées n'appellent pas de réponse de votre part, elles n'ont d'autre but que celui de vous faire réfléchir.
    Très bon week-end.
    Chantal

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot. Même si vous venez pour la première fois, même si vous tombez par hasard sur un ancien article. Ça me fait toujours plaisir ;)