jeudi 7 février 2019

A propos de la lecture

Je racontais il y a quelques temps que l'année 2018 était celle où j'avais recommencé à aller au cinéma. Eh bien, à la même période, j'ai aussi recommencé à lire. Et ça aussi, ça m'a fait un bien fou. C'était comme une révélation. Mais de quelque chose que je connaissais déjà, et dont j'avais juste oublié la saveur.

Pendant toute mon adolescence, j'avais absolument toujours un livre avec moi. Aux repas de famille comme aux sorties aux restaurant, dans mon sac d'école, en vacances : j'avais toujours un livre. Je lisais dans le bus, assise dans l'herbe, dans mon lit, à la plage. Je regardais beaucoup la télé aussi, c'est vrai, et j'ai toujours passé beaucoup de temps sur internet, depuis qu'on l'a eu à la maison. Mais les livres m'ont toujours accompagnée.

Moutons en Crète, mai 2018


Et puis je suis allée vivre à l'Ile Maurice. J'ai commencé à travailler. Pendant un moment, j'avais un abonnement à une médiathèque qui coûtait relativement cher. Puis j'ai eu un enfant. Alors bientôt, j'empruntais encore des livres, mais des livres d'images à regarder avec mon p'tit mec. Et je n'avais plus vraiment le temps de lire, ou plutôt je n'en prenais plus le temps. Parce qu'évidemment, j'aurais pu passer moins de temps sur des blogs - le mien et ceux des autres - et plus devant un bon roman, mais ça ne s'est pas fait comme ça.

La première fois que j'ai recommencé à lire après une longue période sans, c'était encore à Maurice. C'était quelques mois avant qu'on ne rentre, et j'avais enfin fait les démarches nécessaires pour m'inscrire à la bibliothèque de la ville - gratuite cette fois. J'avais d'ailleurs raconté un petit échange avec le bibliothécaire sur mon blog. C'était en 2013. J'avais retrouvé ce plaisir qu'on peut avoir à se coucher avec un bouquin, à se réjouir du moment où on pourra l'ouvrir, se laisser porter par les mots, enfin connaître la suite de l'histoire.

Moutons en Crète, mai 2018

Ensuite, nous sommes (re)venus en Suisse, et je ne lisais plus vraiment. Il y a eu beaucoup de moments pas faciles, des périodes d'incertitude, de stress, de vide. Ça n'allait pas financièrement, ça n'allait pas avec les enfants, c'était dur. Puis j'ai repris mes études et ça allait un peu mieux, mais je ne lisais toujours pas - à part les dizaines d'articles et de chapitres de bouquins que je devais lire pour les cours - c'était bien aussi, mais ce n'était pas des romans.

Enfin, 2018. Février. Presque par hasard, j'emprunte deux livres à la bibliothèque : Le Seigneur des Anneaux de Tolkien, en anglais. Les trois tomes en un seul bouquin, plus de mille pages que j'avais déjà lues il y a quinze ans. Et Dernière nuit à Twisted River de John Irving, un auteur que j'apprécie beaucoup (j'avais notamment adoré L’œuvre de Dieu, la part du diable).

J'ai lu les 700 pages du livre d'Irving en deux semaines. Ça faisait si longtemps que ça ne m'était plus arrivé. J'ai lu presque sans m'arrêter. Au lieu de travailler, au lieu de faire le ménage, au lieu de regarder des épisodes de série, aussi. J'ai lu, et c'était tellement bon de lire !

Moutons près d'un étang temporaire, en Crète, mai 2018. J'attendais qu'il relève la tête pour prendre la photo, mais il a préféré me fixer par en-dessous, immobile...


Depuis, je continue. Un peu plus, un peu moins selon les périodes, selon si le livre que je suis en train de lire me passionne, ou me passionne un peu moins. J'ai lu une dizaine de livres l'année passée, ce qui est plutôt bien. L'année d'avant, j'avais trainé un petit livre de 200 pages pendant au moins 8 mois. Et cette année, je compte bien en lire plus. J'ai mis "douze" comme objectif sur une page de mon bujo, mais je pense qu'il y en aura plus. On verra bien.

Pour finir, je voulais vous parler d'un livre que je viens de finir et que j'ai apprécié : Qui a tué Glenn, de Leonie Swann. Un matin, un berger est retrouvé mort devant sa caravane, une pelle plantée dans le ventre. Les moutons décident donc qu'il faut trouver qui en est responsable, parce que... ils ne savent pas bien pourquoi, mais ils vont quand même enquêter. Ils aimeraient faire triompher a justice - même s'ils ne sont pas tout à fait sûrs de ce que cela signifie. C'est donc une enquête policière au milieu d'un troupeau de moutons. Absolument génial. Je vous le recommande.

Et voilà pourquoi mon article est illustré de photos de moutons plutôt que d'images de livres.


Et toi, tu as des recommandations pour moi ?



11 commentaires:

  1. Les derniers livres qui m'ont le plus touchée :
    "Certaines n'avaient jamais vu la mer" de Julie Otsuka
    'Le restaurant de l'amour retrouvé" de Ito Ogawa
    "Réparer les vivants" de Maylis de Kerangal
    et je viens de commencer "Le lambeau" de Philippe Lançon

    (rien de très léger, en fait… avec toute la Comédie humaine de Balzac et le Docteur Jivago en parallèle, j'aime bien avoir plusieurs lectures en cours)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre du roman de Julie Otsuka (que je ne connais pas) pas m'attire beaucoup... Je reviendrai jeter un œil à cette liste quand j'aurai fini les bouquins que j'ai déjà.

      Supprimer
  2. J'utilise Goodreads depuis quelques années pour garder un suivit de ce que j'ai lu. Je lis beaucoup, mais pas toujours de la grande littérature, hein, on se comprend ! Comme toi j'avais toujours un bouquin sur moi quand j'étais enfant/adolescente (même que quand le prof était ennuyant en cours je lisais mon bouquin en cachette sous le bureau). Heureusement que nous avons toujours eu accès gratuit à une bibliothèque en grandissant, pcq qu'autrement tout ce que j'ai lu aurait coûté une fortune !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas Goodreads, je suis allée jeter un coup d’œil ;) Je ne pense pas que ça marcherait pour moi, puisque je prends la plupart des livres que je lis dans des boîtes à livre, et donc je me laisse surprendre par ce que j'y trouve.

      Pas besoin que ça soit de la "grande" littérature, tant que ça nous emporte... :) :) :)

      Supprimer
    2. Je pense que tu dois trouver tous les titres sur Goodreads, même ceux que tu trouves dans des boîtes à livres (ou à la bibli, dans mon cas ;) ). Pour moi c'est plutôt pour garder une trace des titres que je lis... J'y laisse un review seulement si le livre m'a bcp plu. En tous cas, si tu rejoins GR, n'oublie pas de m'ajouter dans tes amis :)

      Supprimer
  3. J'ai commencé à aimer lire vers vingt ans ! A présent je sais ce que c'est que de ne pas aller se coucher pour absolument lire encore quelques pages...
    En ce moment je lis l'autobiographie de John Le Carré et ça me plaît.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'étais enfant, j'étais supposée éteindre la lumière à 21h30, mais je continuais souvent à lire beaucoup plus longtemps... J'éteignais rapidement dès que j'entendais un de mes parents monter l'escalier ;)

      Supprimer
  4. J'ai cherché la version "Kindle" de ton livre avec les moutons sur Amazon, mais ils ne l'ont qu'en Allemand... Alors je vais passer mon tour!
    en ce moment je lis des livres d'Adam Douglas, c'est assez léger.
    Je m'y suis remise il n'y a pas très longtemps aussi et ça fait un bien fou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, dommage qu'il n'y soit pas en français.
      Je comprends le bien que ça fait quand on peut se remettre à faire quelque chose qu'on aime !

      Supprimer
  5. Je me demandais bien pourquoi tu avais mis toutes ces photos de moutons crétois ;)
    Ca m'a bien fait rire et me rappèle de bons souvenirs!!
    Hâte de lire le livre des moutons quand ta maman aura fini de le lire :)

    Laf

    p.s. y'a deux intrus(es) sur l'une de tes photos parmi les moutsmouts! Tu les vois?
    p.p.s. bisou bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma sœur l'a intercepté avant que ma maman ait pu le commencer. Elle l'a fini et l'a adoré ;) Je te le passe dès que ma maman l'aura lu.

      Je me réjouis de revoir les moutons crétois !

      Les intruses, c'est deux chèvres sur la photo avec le panneau rouge et jaune ?

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot. Même si vous venez pour la première fois, même si vous tombez par hasard sur un ancien article. Ça me fait toujours plaisir ;)