vendredi 16 mars 2012

Concert entrainant pour foule dormante

Lundi, ce n'était pas uniquement l'anniversaire du pays, mais également celui de Radio One, la toute première radio privée à avoir été lancée. Et pour fêter ses dix ans d'existence, elle organisait, entre autres événements, un concert dimanche soir, au Caudan.

Ça faisait très longtemps que Chéri et moi n'étions pas sortis. A vrai dire, à part en Suisse, je crois que nous ne sommes jamais sortis le soir, sauf pour aller au resto. Il faut dire que nous n'avons pas de voiture, et qu'il n'y a plus de bus après 18h30 ou 19h. Puis l'arrivée du Bibou n'a pas facilité les choses...

Mais dimanche dernier, nous avons envoyé le Minus passer la nuit chez ses grands-parents, avons trouvé des accompagnateurs motorisés - l'oncle et la tante de Chéri - et vroum, direction le concert. (Bon, d'accord, je brode un peu. Un, c'est eux qui nous ont proposé de venir et deux, on aurait très bien pu y aller et en revenir à pied.)

J'ai beaucoup apprécié le concert. On est arrivé un peu en retard, mais on a réussi à se trouver une petite place d'où on voyait quelque chose, avant de réussir à parvenir complètement à l'avant. On a eu droit à beaucoup de chansons de sega, seggae, reggae... Il y avait de vraies célébrités, comme Bruno Raya, un chanteur qui anime aussi une émission de télé, Live n direk, ou encore la chanteuse Nancy de Rougère.

Bruno Raya, qui nous a proposé un petit extrait de son nouvel album.

Tony quelque chose... Connais pas du tout, quelqu'un sait qui c'est ?

Nancy de Rougère
Je n'ai été déçue que par une chose : l'attitude du public. Personne ne bougeait, ne dansait, ne chantait. C'est à peine s'ils applaudissaient les morceaux ; et encore, il fallait que l'animateur le leur demande ! La plupart était assis sur les gradins, quasi immobiles. Il y avait aussi beaucoup d'enfants, et même de petits bébés endormis dans les bras de leurs parents. Ceci explique en partie cela, mais tout de même... J'ai été vraiment étonnée, moi qui ai des fourmis dans les pieds dès que j'entends le moindre rythme un tant soit peu entrainant et qui ne peux m'empêcher de fredonner les airs que j'entends.

Par contre, quand Mario Justin a demandé si deux "danseuses" de l'assistance pouvaient venir l'accompagner, il les a trouvées sans problème. Quelques instants plus tard, une troisième s'est même jointe à elles... Une ? Pas tout à fait ! Sous le mini short en jean, le t-shirt bariolé, les longs cheveux bouclés et derrière le déhanché sexy, se cachait au fait... un homme ! Qui s'y est donné à cœur joie, c'est sûr. Et a même réussi - miracle ! - à tirer pour un instant la foule dormante de sa torpeur, qui a enfin daigné applaudir.

Mario Justin et ses "danseuses"



7 commentaires:

Mam a dit…

Et ce n'est pas toi qui t'es levée pour aller danser ?

Laf a dit…

J'aime bien le titre du post!

Camila a dit…

Rien de plus insupportable qu'un public qui ne réagit pas...

J'étais aussi à un concert hier soir, mais l'ambiance était incroyable !

Anonyme a dit…

MDR !

laetitia a dit…

bonjour,

je me permets de vous réécrire sur votre blog. J'ai par mégarde effacé votre email lorsque j'ai fait un tri dans ma boîte mail.

Je n'ai donc plus votre adresse email et concernant mon stage j'ai reçu plusieurs information plutôt positives :) Serait-il possible que vous m'envoyer à nouveau votre adresse? laetitia.cuennet@edu.hef-ts.ch

Merci, je vous souhaite une toute bonne soirée!

Salutations

Cuennet Laetitia

NadsMeisteR a dit…

I've noticed that Mauritians have the tendency to remain still during concerts. One of the factors I believe is that they are not numerous enough so as to feel secure while dancing (only large groups of friends usually "met nissa"). Also, the more alcoholic drinks are consumed, the more will the public be responsive to the musical performance. Reggae Donn Sa Festivals for instance have got different aura during the shows (though not as intense as the International Festivals, whether be it Rock, Reggae or Hip Hop).

Kind Regards,
Nadeem
(http://www.facebook.com/meisternads)

P.S: Love your Blog.

Cara a dit…

Hi Nadeem, thanks for the nice comments.
To me it seems very strange that people don't react during concerts. In Switzerland, where I came from, even though people don't always dance, at least they shout and applause.