lundi 2 décembre 2019

[Bullet Journal] Les flamboyants du mois de décembre

J'ai hésité à dessiner du givre et des pommes de pin, et puis je crois que j'avais besoin de chaleur, de lumière et de couleurs, alors j'ai pensé aux flamboyants.

En décembre ou janvier, à l'Ile Maurice, ils fleurissent et ne cessent de nous éblouir avec leurs fabuleuses fleurs rouges éclatantes. Puis au fur et à mesure que les fleurs fanent, elles tombent sur le sol et y font comme un tapis écarlate. Enfin, les feuilles arrivent à leur tour, et le vert remplace bientôt le rouge. Un peu de nostalgie de l'époque où il y en avait un juste au bout de ma rue...



Sur la page de gauche, mon planning de lectures pour le travail de master, fait à la suite de l'atelier contre la procrastination, quand j'étais encore toute motivée. Ne regardez pas trop, j'ai déjà tout foiré pris beaucoup de retard - il s'agit de ce que je dois devrais faire jusqu'à la prochaine rencontre avec ma prof et les autres étudiantes en train de faire leur mémoire.

A droite, un flamboyant au milieu d'un champ de canne à sucre, inspiré de cette photo issue de ce post de blog. Bonjour, joli mois de décembre.



Comme j'avais du temps et l'envie de dessiner, la semaine passée, je me suis lancée dans cette vue du Coin de Mire, cette étonnante île-montagne qui émerge de la mer. Si vous connaissez bien l'Ile Maurice, vous savez probablement exactement d'où l'on a cette vue : Cap Malheureux, la petite chapelle, les barques des pêcheurs, les drôles de rails rouillés qui plongent dans la mer, les jetées de béton, le sable, les rochers noirs. Et toujours, le flamboyant. Pour ce dessin, je me suis inspirée de cette image.


Voici ma première semaine, avec des branches de flamboyants qui descendent du ciel comme un rideau. Les rectangles du haut de la page représentent les jours, les plus petits, dans la partie inférieure sont là pour que j'y note des impressions, des choses qu'on m'a dites ou auxquelles j'ai pensé, que j'aimerais raconter ou dont j'aimerais pouvoir me souvenir. Ou plus prosaïquement, où noter les choses que je dois me rappeler d'acheter.


Et comme j'étais toujours inspirée, j'ai aussi déjà créé ma deuxième semaine. Je me suis inspirée d'une de mes propres photos, postée sur ce blog (d'ailleurs, la revoir m'a permis de constater que je me suis bien améliorée en photo depuis cette époque !). La montagne du pouce, qui surplombe fièrement la ville de Port-Louis. Et toujours, quelques branches de flamboyants. J'ai vécu 4 ans au pied de cette montagne, et malgré mon envie, je n'ai jamais fait la randonnée qui permet de grimper jusqu'à son sommet. Un jour, peut-être.

Si vous avez aussi un bujo, je serais ravie de voir ce que vous y avez fait pour le mois de décembre !

8 commentaires:

  1. Comme toujours, je suis très admirative de tes dessins, et j'adore particulièrement la page de ta première semaine! J'aimerais que mon "agenda" d'ordinateur/téléphone soit aussi beau, tu devrais proposer à Apple de décorer leurs agendas pour eux :)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai déjà dit : jadorz vos dessins. Je sais que vous ne faites pas de journal illustré pour d'autres mais si je vous envoie un carnet vous me feriez un mois ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment très très gentil, ce genre de commentaire me fait très plaisir ! Mais je ne pense pas qu'en ce moment, j'aurais le courage de le faire, je suis vraiment désolée.

      Supprimer
    2. Ne le soyez pas , c moi qui suis navrée de ma demande spontanée mais un peu idiote : ce n'est pas de demandes dont vous avez besoin en ce moment mais d'attention et de soutien. Alors ma solidarité en vous offrant quelques mots :

      "Et puis un matin, au réveil
      C'est presque rien
      Mais c'est là, ça vous ensommeille
      Au creux des reins
      Le mal de vivre
      Le mal de vivre
      [...]
      Et puis un matin, au réveil
      C'est presque rien
      Mais c'est là, ça vous émerveille
      Au creux des reins
      La joie de vivre
      La joie de vivre"

      (Et entre les 2 une jolie chanson sur le mal de vivre qui paraît si dérisoire aux autres mais qui à nous fait mal et rend tout difficile.
      C de Barbara).

      Supprimer
  3. Je suis admirative!!! j'avais tout à fait le projet de faire un bujo mais j'ai faire le mauvais choix de carnet :-( Voir le tiens me donne envie vraiment de m'y remettre pour 2020!!!
    Bravo, c'est superbe!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, zut ! J'avais écrit un billet sur comment choisir son bullet journal, si ça t'intéresse. Oui, oui, lance-toi pour 2020, et j'espère qu'on pourra en avoir un petit aperçu sur ton blog ;)

      Supprimer
  4. J'adore les dessins, je pense souvent aux flamboyants en ce moment... Merci pour ce petit bout de soleil!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot. Même si vous venez pour la première fois, même si vous tombez par hasard sur un ancien article. Ça me fait toujours plaisir ;)